Accueil > Guide pratique > Crédit immobilier

Crédit immobilier

Article publié le Jeudi 01 janvier 1970

Crédit immobilier

Présentation du crédit immobilier

Le crédit mobilier se définit, par l'emprunt d'une somme d'argent, qui sera utilisée pour financer l'achat ou la rénovation d'un bien immobilier. Ce type de crédit peut être attribué sous un certain nombre de critères bien précis et est applicable à un logement constituant la résidence principale, secondaire ou une habitation louée à un tiers.

Accordé le plus souvent par une banque ou un organisme de prêt spécialisé, le crédit immobilier est généralement conclu pour un montant fixe et pour une durée assez longue pouvant facilement flirter avec les 40 ans, sauf lors d'un prêt relais qui est caractérisé par sa fugacité. Qu'il soit à taux fixe ou révisable, le crédit immobilier exige habituellement un apport personnel variant de 10 à 30%.

Le crédit immobilier est en fait accordé dans le but d'épauler toute personne intéressé dans son projet d'achat ou de rénovation d'un bien immobilier. Alors, pour commencer, il faudra définir le projet immobilier :

Durée du crédit immobilier et les mensualités 

Une chose en entrainant une autre, en choisissant une durée de crédit, vous déterminez le niveau de vos mensualités et inversement. Il convient donc de prendre en compte plusieurs facteurs qui permettront de déterminer la durée du crédit :

Il serait donc plus intéressant pour l'emprunteur d'opter pour la durée la plus courte pour son crédit. L'organisme vous propose différentes sortes de crédit immobilier parmi lesquels l'emprunteur aura à choisir :

 Apport personnel en matière de crédit immobilier

L'apport personnel constitue la somme d'argent qui provient de vos propres économies et que vous apportez à l'achat. Il peut aussi provenir de la participation débloquée de votre entreprise, qui est la part que le salarié perçoit sur les revenus de son entreprise ; d'un emprunt familial ; de votre PEL ; d'un prêt à taux 0.

En général, les banques demandent qu'au moins 10% de l'opération soient financés par votre apport personnel. En pratique, 20 à 30% d'apport sont particulièrement appréciés. Il est plus difficile, mais possible d'emprunter sans avoir d'apport personnel. Même si vous n'avez pas d'économies, vous avez peut-être droit à des prêts aidés (prêt à taux 0%). Ils faciliteront votre emprunt en gonflant votre apport.

Bien sûr, plus votre apport personnel sera important, meilleures seront les conditions que vous consentira la banque. Pour elle, l'apport personnel est un moyen d'appréciation du risque qu'elle encourt en vous prêtant de l'argent. L'emprunteur qui a un apport personnel important a prouvé sa capacité d'épargne et donc sa capacité à rembourser un emprunt. Il a un "profil" moins risqué et il est normal qu'il bénéficie d'un taux d'intérêt plus faible. Au contraire, si l'emprunteur est depuis longtemps dans le monde du travail, a des revenus réguliers et confortables et n'a pas réussi à se constituer une épargne, on peut soulever des doutes quant à sa future capacité de remboursement.

En un mot, plus l'apport personnel est important, moins vous emprunterez, et plus les banques vous accorderont facilement un crédit, parce qu'elles auront confiance.

Quel taux de crédit immobilier choisir ?

Les organismes ne prêtant pas gratuitement, il est important de connaître les taux proposés (qui constituent pour elle le pourcentage de la somme totale prêtée qui lui revient en rémunération), afin de pouvoir choisir en toute connaissance de cause. Vous avez :

Dans tous les cas, il est important de négocier au moment de la signature :

Cela vous permet d'avoir encore plus de facilités...

 

Nos rubriques de crédit immobilier

Inscription gratuite Ă  la newsletter